Accueil > Sécurité > Signature de la convention communale de coordination des forces de sécurité de la police municipale et de la gendarmerie nationale

Valérie HATSCH, Préfète de Lozère, était à Marvejols le jeudi 21 octobre 2021 pour signer la convention communale de coordination des forces de sécurité de la police municipale et de la gendarmerie nationale avec la Ville de Marvejols, le Procureur de la République et la Gendarmerie nationale.

Le responsable des forces de sécurité de l’État et le responsable de la Police Municipale s’informent mutuellement pour assurer la complémentarité des services chargés de la sécurité. Peuvent par exemple être transmises des informations sur les personnes signalées disparues et sur les véhicules volés susceptibles d’être identifiés sur le territoire de la commune de Marvejols.Le partage d’information porte également sur les incivilités perpétrées sur la commune, les lieux de rassemblements de personnes (majeures et ou mineures) pouvant causer des troubles à l’ordre public et la présence et contrôle des gens du voyage sur l’emprise de la commune.Le responsable des forces de sécurité de l’État et le responsable de la Police Municipale peuvent décider que des missions diurnes et nocturnes pourront être effectuées en commun.

De même, des services coordonnés peuvent être menés au cours desquels chacun, dans le respect de ses attributions et de sa compétence territoriale, participe à une mission d’intérêt commun (patrouille mixte Police Municipale – Gendarmerie, sécurité routière, prévention de proximité).
Le coordination des forces de sécurité vise enfin la prévention des violences urbaines et de la coordination des actions en situation de crise et permet une élaboration conjointe d’une stratégie locale de contrôle en matière de sécurité routière s’inscrivant dans le respect des instructions de la Préfète et du Procureur de la République.

Grâce à la signature de la convention communale de coordination des forces de sécurité, les policiers municipaux peuvent :

  • être armés
  • parfaire leur formation, notamment en matière de lutte contre la délinquance routière, lutte contre les stupéfiants et d’information sur les nouvelles substances, prévention des cambriolages. Les policiers municipaux prennent également des cours d’auto-défense : formation aux tirs obligatoires et formation hebdomadaire, tout au long de l’année, au GTPI et à tout autre sport de combat.