Accueil > Marvejols Mairie > La Mairie

La Mairie


 

 

marvejols nuit 0610 113

Adresse : 9, Avenue Savorgnan de Brazza
48100 MARVEJOLS
Courriel :   contact@ville-marvejols.fr

Standard : 04 66 32 00 45
Télécopie : 04 66 32 33 50

Historique de l’Hôtel de Ville de Marvejols

 

Ce bâtiment a été construit dans les années 1770 à 1780 par Louis-Simon de Malafosse. Né en 1741, il était docteur en Droit, avocat et consul de Chanac. Il habita l’immeuble jusqu’à son décès, le 28 juillet 1822.

Dans les années qui suivirent, il demeura la propriété de la famille De Malafosse jusqu’aux années 1890.

Suite à la délibération du Conseil général du 25 août 1893, le Préfet de la Lozère, Jules Dupuy, représenté par son sous-préfet Henri Nio, fit l’acquisition de l’immeuble le 31 mars 1894 pour la somme de 60 000 francs. Il demeura sous-préfecture jusqu’au 10 septembre 1926, date de la suppression de la sous-préfecture de Marvejols.

Le Conseil général mit le bâtiment en vente en 1933. La municipalité se porta acquéreur des locaux. La vente eut lieu le 24 décembre 1935 moyennant le prix de 250 000 Francs entre le Préfet Jean Roussillon et le Maire Jean Roujon.

Parmi les charges imposées à la commune, figurait celle « d’affecter cet immeuble à la création d’une promenade ou jardin public, ou autres usages afférents au domaine public communal. L’affectation à usage public s’imposera à la commune pendant une période minima de 50 ans ».

Le jardin fut aménagé par Monsieur Bonnardel et ouvert au public le 1er juillet 1936.

Le Conseil municipal entra dans les locaux le 27 avril 1937.

D’importants travaux de réparation furent réalisés par Jules Roujon entre 1965 et 1964 (planchers béton du rez-de-chaussée et de l’étage notamment), pour un montant de 230 000 Francs.

Le Centre des Impôts de Marvejols s’installa au 1er étage à partir du 30 décembre 1966 avec un bail de 18 ans. Il y demeura jusqu’en 1981.

A ce jour, l’Hôtel de Ville accueille les services administratifs de la Mairie et du CCAS.

La nouvelle municipalité s’est engagée dans une démarche écoresponsable à travers, notamment, la mise en place du recyclage du papier usagé, en partenariat avec La Poste, mais réfléchit aussi à l’idée de s’inscrire dans les démarches du Référentiel Marianne afin d’améliorer encore et toujours l’accueil du public et le service public.

HORAIRES DE LA MAIRIE

 

LUNDI              8h00 – 12h00      13h30 – 17h00Pendule Marvejols

MARDI             8h00 – 12h00       13h30 – 17h00

MERCREDI      8h00 – 12h00       13h30 – 17h00

JEUDI               8h00 – 12h00       13h30 – 17h00

VENDREDI       8h00 – 12h00       13h30 – 16h30

SAMEDI            9h00 – 12h00       Fermé

DIMANCHE       Fermé                   Fermé

cockermouthLe jumelage entre les deux villes de Cockermouth et de Marvejols a été signé le 27 octobre 1983, à l’instigation de ses deux futurs présidents des comités de jumelage, Monsieur David BERTRAM en Angleterre et Monsieur Jean Pierre NOGARET en France.
Le Conseil de l’Europe a décerné le 6 avril 2000 la plus haute distinction, le prix de l’Europe, conjointement aux Communes de Cockermouth et de Marvejols.
Octobre 1989 : Drapeau d’Honneur Européen décerné à Marvejols.
Octobre 1992 : Drapeau d’Honneur Européen décerné à Cockermouth.
Les comités de jumelage ont pour mission de gérer l’ensemble des échanges
qui ont lieu entre les deux communes.
Il en existe un dans chacune des communes.
Site du Jumelage: http://jumelagemarvejolscoc.free.fr/
Site de la ville de Cockermouth: http://www.cockermouth.org.uk/
La belle histoire qui lie les 2 cités dure depuis 33 ans et 2016 sera l’année d’un séjour de Marvejolais chez leurs amis anglais en Octobre.

 

Un jumelage Franco-Français est en cours de finalisation avec la commune de Berrwiller (Haut-Rhin) dont le maire Fabian Jordan, créateur de la Journée Citoyenne, a été le parrain de la première édition de la Journée Citoyenne le 11 juin dernier.

Tribune de la majorité:

Vers une année de renaissance et un projet de mandature.Pendant que l’opposition marvejolaise, figée dans son immobilisme ses absences aux réunions du Conseil Municipal et sa posture négative voire diffamatoire, passe son temps à crier en grand méchant loup….l’équipe municipale travaille et a été présente tout l’été en mairie. Participation des élus à toutes les manifestations ou animations qui ont émaillé la période estivale, réunions ou commissions sur le projet centre bourg, la maison de santé, la dette et les amortissements, réflexions sur la politique culturelle,…travail important aussi pour préparer au mieux la rentrée scolaire à l’école publique, les forums des associations et des seniors,… Le nouveau DGS a pris ses fonctions le 22 août et va décharger les élus de tâches d’administration prenantes et nécessaires mais qui ne sont pas les leurs. La rentrée sera chargée dans nombre de domaines : sécurité et incivilités, finances, charte de la vie associative, permanence des soins et maison de santé, transfert de compétences du service de l’eau et de la maison du tourisme vers la communauté de communes. Toute l’équipe sera mobilisée pour faire avancer les dossiers et défendre l’intérêt de notre commune. Autre grand chantier, l’élaboration du plan de mandat ou plan pluriannuel de projets stratégiques pour la ville dans le contexte financier contraint que tout le monde connaît, même si certains dans l’opposition font fi de l’ignorer.
L’équipe municipale unie autour de Marcel Merle

Tribune de l’opposition:

MARVEJOLS s’appellera bientôt MENDEJOLS.
« Tout ce qui fonctionne part à Mende, le reste … reste à Marvejols ». Tels sont les maîtres-mots du Maire téléguidé par Mende et sa Préfecture. Bilan de 9 mois de mandature : Le Maire ne reçoit pas, ni les doléances des habitants exaspérés, ni les commerçants et entrepreneurs mécontents, ni les salariés soucieux pour leurs emplois. Il n’entend pas, ni les nuisances dans la rue droite où les passants sont priés de faire demi-tour pour ne pas déranger les trafics illicites, ni les voisins violemment agressés. Il ne voit pas, ni les vitrines taguées d’injures et de menaces, ni la recrudescence de cambriolages. Il ne comprend pas, ni l’agacement des contribuables Marvejolais acculés pas des augmentations arbitraires et en tout genre, ni le désir des plus enthousiastes de partir dans les communes alentours. Il ne décide pas, il applique à la lettre la politique désastreuse du Parti Socialiste qui consiste à créer toujours plus d’impôts, de chômage et d’assistanat et pour faire figure de bon élève en matière migratoire et obtenir un bon point de ses pairs, il accueille des réfugiés à Costevieille.
Une question se pose : Que faites-vous pour nous ? NOUS, « les habitants de Marvejols », la Belle du Gévaudan!

giweather wordpress widget